grossesse nerveuse : qu’est ce que c’est ?

La grossesse nerveuse appelée également pseudocyesis est un trouble psychique à la fois psychologique dû à la perturbation des activités des hormones qui règlent le cycle menstruel de la femme et qui sous une forte influence de différents facteurs tel que le stress ou un désir fort d’enfant, le cerveau peut envoyer de faux messages à l’hypothalamus qui est la glande responsable de la sécrétion des hormones de fécondation et provoque ainsi les symptômes d’une grossesse classique.

Quels sont les facteurs d’une grossesse nerveuse ?

Les facteurs peuvent être différents d’une femme à une autre, lais dans la plupart des cas le désir intense de bébé est le plus remarqué surtout chez les femmes d’âge mûr qui n’arrive pas à avoir des enfants. Mais celle-ci peut également se présenter pour les femmes qui ont une peur bleue d’avoir des enfants. Ainsi, ce ne sont pas seulement les femmes d’âge mûr qui sont concernées, les jeunes femmes à peines pubères peuvent également présenter les symptômes d’une grossesse nerveuse. Elles sont les plus concernées dans ce cas, de peur de tomber enceinte ainsi le stress et les crises d’angoisse entraînent un trouble hormonal et donc une éventuelle grossesse nerveuse. Néanmoins, un facteur important doit être pris en considération et consulté par un spécialiste, l’existence probable d’une kyste ovarienne ou une tumeur de l’ovaire. Cependant, il est toujours recommandé de consulter son gynécologue ou un spécialiste afin de déterminer si oui ou non la grossesse existe réellement.

Comment déceler une grossesse nerveuse ?

Il n’est pas difficile de savoir si oui ou non on est enceinte, un simple test de grossesse suffit pour avoir la réponse, pourtant dans le cas où nous nous ne fions pas au test que nous réalisons nous même, le plus judicieux est de le réaliser dans un clinique. Il est évident donc que le résultat du test sera négatif car c’est une grossesse fictive.

Quels sont les symptômes d’une grossesse nerveuse ?

Les symptômes sont les mêmes que ceux chez la grossesse classique. Ils peuvent ainsi varier d’une femme à une autre mais les plus communs sont les nausées, les vomissements, les envies excessives de nourritures ou le dégoût pour certaines nourritures, des spasmes tel un bébé qui bouge dans le ventre. Des changements physiques peuvent également se présenter comme le gonflement des poitrines, du ventre ou des bassins qui peuvent notamment cacher d’éventuelles maladies graves telles que le cancer du sein ou de l’utérus.

Traitement d’une grossesse nerveuse.

A vrai dire il n’y a pas de traitement médicamenteux relatif à la grossesse nerveuse, vu que ce soit une maladie d’ordre psychique. Le seul traitement vient de la volonté de personne concernée, elle doit prendre conscience que sa grossesse est fictive, seule la prise en conscience de son cas mettra en ordre le fonctionnement de ses hormones et de ces organes, sauf si d’autres maladies graves sont détectées. Néanmoins, sont entourage doit lui apporter tous les soutiens possibles car la découverte d’une grossesse nerveuse peut être un choc pour la personne surtout pour celle qui désire des enfants. Son entourage doit l’encourager à compenser le manque qu’elle vient de faire, et le mieux c’est de l’emmener se faire consulter par un psychiatre pour la remettre sur une nouvelle voie.LA GROSSESSE NERVEUSE
Qu’est ce qu’une grossesse nerveuse ?
La grossesse nerveuse appelée également pseudocyesis est un trouble psychique à la fois psychologique dû à la perturbation des activités des hormones qui règlent le cycle menstruel de la femme et qui sous une forte influence de différents facteurs tel que le stress ou un désir fort d’enfant, le cerveau peut envoyer de faux messages à l’hypothalamus qui est la glande responsable de la sécrétion des hormones de fécondation et provoque ainsi les symptômes d’une grossesse classique.
Quels sont les facteurs d’une grossesse nerveuse ?
Les facteurs peuvent être différents d’une femme à une autre, lais dans la plupart des cas le désir intense de bébé est le plus remarqué surtout chez les femmes d’âge mûr qui n’arrive pas à avoir des enfants. Mais celle-ci peut également se présenter pour les femmes qui ont une peur bleue d’avoir des enfants. Ainsi, ce ne sont pas seulement les femmes d’âge mûr qui sont concernées, les jeunes femmes à peines pubères peuvent également présenter les symptômes d’une grossesse nerveuse. Elles sont les plus concernées dans ce cas, de peur de tomber enceinte ainsi le stress et les crises d’angoisse entraînent un trouble hormonal et donc une éventuelle grossesse nerveuse. Néanmoins, un facteur important doit être pris en considération et consulté par un spécialiste, l’existence probable d’une kyste ovarienne ou une tumeur de l’ovaire. Cependant, il est toujours recommandé de consulter son gynécologue ou un spécialiste afin de déterminer si oui ou non la grossesse existe réellement.
Comment déceler une grossesse nerveuse ?
Il n’est pas difficile de savoir si oui ou non on est enceinte, un simple test de grossesse suffit pour avoir la réponse, pourtant dans le cas où nous nous ne fions pas au test que nous réalisons nous même, le plus judicieux est de le réaliser dans un clinique. Il est évident donc que le résultat du test sera négatif car c’est une grossesse fictive.
Quels sont les symptômes d’une grossesse nerveuse ?
Les symptômes sont les mêmes que ceux chez la grossesse classique. Ils peuvent ainsi varier d’une femme à une autre mais les plus communs sont les nausées, les vomissements, les envies excessives de nourritures ou le dégoût pour certaines nourritures, des spasmes tel un bébé qui bouge dans le ventre. Des changements physiques peuvent également se présenter comme le gonflement des poitrines, du ventre ou des bassins qui peuvent notamment cacher d’éventuelles maladies graves telles que le cancer du sein ou de l’utérus.
Traitement d’une grossesse nerveuse.
A vrai dire il n’y a pas de traitement médicamenteux relatif à la grossesse nerveuse, vu que ce soit une maladie d’ordre psychique. Le seul traitement vient de la volonté de personne concernée, elle doit prendre conscience que sa grossesse est fictive, seule la prise en conscience de son cas mettra en ordre le fonctionnement de ses hormones et de ces organes, sauf si d’autres maladies graves sont détectées. Néanmoins, sont entourage doit lui apporter tous les soutiens possibles car la découverte d’une grossesse nerveuse peut être un choc pour la personne surtout pour celle qui désire des enfants. Son entourage doit l’encourager à compenser le manque qu’elle vient de faire, et le mieux c’est de l’emmener se faire consulter par un psychiatre pour la remettre sur une nouvelle voie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>